Ruth Brown – Mama He Treats Your Daughter Mean

Né à Portsmouth, en Virginie, le 12 Janvier 1928, Ruth Brown signera chez Atlantic Records très jeune, à l’âge de 20 ans seulement. La même année, elle subit un terrible accident de la route lui brisant les deux jambes. Miss Rythms, comme elle était surnommée, passera une année de sa vie à l’hopital de Chester, en Pennsylvanie. Son mari l’abandonnera durant sa convalescence, pensant qu’elle ne marcherait plus jamais. Finalement, c’est au printemps 1949 qu’elle retrouvera l’usage de ses jambes et enregistrera « So Long » avec Atlantic Records qui rencontrera un succès instantané et fera craqué le Top 10 des charts R & B. La plupart de ses morceaux seront si populaire que sa maison de disque sera parfois appelée « The House That Ruth Built. » Ironie du sort, Atlantic Records pratiquera une pression toute particulière sur la chanteuse lui administrant des frais d’enregistrement ou encore des frais de tournée en plein succès. Après avoir enchaîné les petits boulots afin de redresser la barre, Miss Brown va se tourner vers la comédie. Elle assurera une carrière d’interprète et au cours des années 1980, elle mènera une campagne acharnée pour réformer le système de redevances de l’industrie de la musique, suite à l’expérience vécue plusieurs années auparavant.

Mama He Treats Your Daughter Mean by Ruth Brown, c’est Le Dernier Comprimé pour attaquer la semaine…

About the author

Jokas

View all posts