[Terres du son] Cartes postales sonores de l’Eco-Village

IMG_9718

L’Eco-Village est un espace auquel tiennent les organisateurs de Terres du son et ça se ressent. Le parcours d’un festivalier, dans n’importe quel festival qu’il soit, peut souvent s’avérer identique. Tu te réveilles avec ce mal de crâne, café sur le camping, tu vas comater au premier coin d’ombre que tu trouves, et tu enchaînes l’apéro en attendant les concerts de la soirée. Chouette programme mais Terres du son fait l’impasse à la norme avec l’Eco-Village. Totalement gratuit, chacun peut venir flâner dans ce magnifique lieu surplombant l’Indre. Un itinéraire où les rencontres sont belles et remplies de saveurs du Val de Loire. Ah les burgers du coin… Et tu causes politique, si tu as envie, tu te lamentes au soleil, quand certains artistes ne viennent pas t’improviser un joli texte rien que pour toi. Tu as toujours mal à la tête? Stands de massage et cours de yoga collectifs te ferons tout oublier… On aimerait un Eco-Village toute l’année !

C’est à travers différentes cartes postales sonores qu’ont vous raconte notre séjour dans cette petite ville éphémère conçue spécialement pour la 22ème édition de Terres du son.
Et on débute de la plus belle des manières! Quand LDC rencontre le stand spécial gueule de bois…des collègues en somme.
IMG_9860

The « MASH MONKEYS »
Juste en face, cinq primates complètement allumés (c’est comme ça qu’ils se définissent) jouent qu’avec des instruments fabriqués avec de la récupération. Cédric, membre du groupe nous en dit plus!

IMG_9839


La page facebook du groupe : THE MASH MONKEYS

On s’y sent bien dans cet Eco-Village, à déambuler au soleil. Certains flemmardent près du château avec une sublime vue sur le Viaduc, d’autres attachent de l’importance aux stands d’artisans créateurs ou associatifs. Greenpeace, par exemple, fait remplir des cartes postales qu’ils enverront au Leclerc de Tours (l’enseigne refuse le contact pour une étude examinant les pesticides présent dans les produits à l’effigie du magasin). Pendant que Samuel Dumoulin nous « gesticule » sa vision de la démocratie et les actions collectives à mener pour l’améliorer, cette démocratie…

La Compagnie « ça va sans dire »
Tout l’après-midi, nous avons croisé deux personnages, curieux et drôles. Deux voix au mégaphone qui nous ont fait rire. Décrivant tout, annonçant parfois l’annulation de concerts de la soirée et diffusant les meilleurs hits italiens… Fred nous faisait la promo LDC à vive voix, un peu plus haut, Thomas s’agitait pour créer la plus petite discothèque du monde. Sans aucun doute, ces deux-là nous ont régalés.

La plus petite discothèque au monde était à Terres du son 2016

IMG_9833

Site internet de la compagnie : ça va sans dire !

CLOWNS SANS FRONTIÈRES

IMG_9885

Sur le chemin qui mène à l’espace dédié aux enfants, Clowns sans frontières avait aussi son stand. L’association propose des spectacles auprès des enfants les plus défavorisés de la planète, dans des bidonvilles et les prisons pour mineurs entre autres. Site internet de l’ONG.
CAPTAIN PANDA
La rencontre avec la fanfare Captain Panda a fait plaisir à nos oreilles… La scène Naze Box a vibré aux sons des cuivres et du hip hop. On a bougé les têtes et levé les bras en l’air.

IMG_9882

Page facebook du groupe : Captain Panda

TEAM BICHE
Comme un festival n’est rien sans ses festivaliers, voici la team biche croisée dans l’après midi près de la scène village. Vous pouvez aussi retrouver toutes nos photos dans le report Terres du son 2016…Allez la biche!

IMG_9870

C’est devenu un rendez vous incontournable dans le parcours Terres du son. Temps d’échange autour du développement durable, espaces scéniques, stands associatifs ou petits plats locaux, le tout sur une touche d’économie sociale et solidaire. L’Eco-Village nous a réjouit, enthousiasmé, il nous a rendu optimiste et heureux aussi. Rien que pour ça, on vous dit à l’année prochaine !

About the author

Jokas

View all posts