Un Lendemain avec… Guts

Pura Vida ! Guts, l’ex membre d’Alliance Ethnik, ce groupe infernal et frénétique des années 90. Respect, Simple et Funky ! Depuis, Gutsy est solo. Il fouine dans le monde entier pour trouver les perles rares. Il sait s’entourer aussi et il le fait bien. Le résultat? Un Live Band explosif sur scène qui donne la pêche, comprenant que des pointures jazz and hip hop. Guts, c’est cinq albums et des featurings en veux-tu en voilà ! C’est aussi ce dernier album, sortie le 1er avril 2016 « Eternal », et c’est loin d’être une blague.

Programmé et arrivé à Terres du son un peu à la bourre, rencontre avec Guts qui a tout de même bien voulu échanger quelques mots avec nous avant son live sous le chapiteau, c’était le 10 juillet dernier !

Tu peux nous parler de ton dernier album « Eternal » ?

500x500Eternal, c’est un album à la base collectif puisqu’il a été réalisé avec mon Live Band.
Un Live Band créé il y a deux ans pour présenter l’album Hip Hop After All sur scène. Et puis, après une centaine de date, tu t’aperçois que ça créé des liens et des affinités, des vraies connivences aussi et une histoire s’est créée qui a été importante pour moi mais également pour eux.

« Cet album a permis d’immortaliser ces moments où je tourne avec ce Live Band »

On a donc voulu marquer cette histoire de deux ans ensemble, l’immortaliser par un disque, donc je leur ai demandé « Les gars vous êtes chaud ? Vous voulez faire un disque ? Unis comme nous l’avons été il y a deux ans, on fait un skeud, on file en studio ? » Tous m’ont dit « Pas de problème » donc on y a été. Pourquoi Eternal? Quand un CD sort, tu peux plus revenir dessus et en plus de ça, cet album immortalise ces moments où je tourne avec ce Live Band

Qui sont ces artistes qui composent le Live Band ?

Il y a Leron Thomas, chanteur et trompettiste, Tanya Morgan qui est un duo de rappeur de Brooklin/New-York. Lorine Chia qui est chanteuse et à côté de ça, il y a les musiciens Florian Pélissier, pianiste de jazz. Greg F, le guitariste, Kenny Ruby, le bassiste et Thibaut à la batterie. Tout ce p’tit monde représente le collectif Live Band.
Ce soir, mais aussi de manière générale, on retrouve sur scène presque tout le monde. Je dis presque car malheureusement je n’ai pas encore la force financière de pouvoir réunir tout le monde donc au lieu d’inviter le duo Tanya Morgan, je peux en inviter qu’un des deux. Von Pea est avec moi mais pas Donwill, Lorine Chia, basé a Atlanta a des problèmes de papiers donc elle ne peux pas sortir des EU. Je suis obligé d’appeler Marie Mai, une chanteuse française qui la remplace merveilleusement bien. Je n’ai pas non plus mon guitariste mais j’ai mon bassiste, on est à soixante dix pourcent du groupe complet qui a enregistré Eternal.

« Joue ta carte LDC ». Tu as des cartes en face de toi, sur certaines d’entre elles, tu auras des mots ou des questions, sur d’autres, une note de musique. La note de musique signifie que tu dois nous balancer un son ou un album que tu écoutes en Lendemain de Cuite. C’est parti !

Carte LDC : Ton pire album de jeunesse ?
Dead or Alive
, ça vous dit quelque chose ? C’est un truc de new-wave un peu bizarre. Si vous écoutez, vous allez halluciner.

Carte LDC : Il y a des jambes en l’air au paradis ?
Ah Paradise For All! C’est inspiré du film avec Patrick Dewaere.

affiche-paradis-pour-tous-1982-1

Je suis fan de bons vieux films français. Le bienheureux déjà était inspiré d’un film français et en l’occurrence j’espère bien qu’il y a des bonnes parties de jambes en l’air au paradis. Je ne sais pas si j’en aurais la confirmation ou si je pourrais en témoigner mais j’espère que ça baise bien au paradis.

maxresdefault

Carte LDC : Guts ? Simple et funky ? (titre d’Alliance Ethnik, groupe avec lequel Guts était producteur)
Alliance Ethnik, c’est une période de fou pour moi. Une période qui m’a forgé, nourrit et construit et qui fait aussi ce que je suis maintenant. Je n’en ai que des souvenirs incroyables. Bizarrement,  on me renvoie à cette période, on me dit régulièrement que j’ai gardé une vibe commune, un truc un peu similaire, que l’on ressent encore des vibes de cette époque là. Il y a encore l’âme Alliance Ethnik mais oui, c’était formidable.
Pour le côté simple, je ne suis pas quelqu’un de sophistiqué. Sur scène, il n’y a pas de vidéos, de lumières de fou ou d’artifices. C’est quelque chose d’assez brut et d’assez simple. Le délire funky, oui je ne me prends pas au sérieux, c’est beaucoup dans les vibrations et c’est évidemment toute ma culture musicale avec George Clinton, James Brown, Stevie Wonder….Il n’y a pas vraiment de personnage parce que c’est moi, je suis comme je suis et je laisse le naturel s’exprimer, je suis comme ça. Le délire que tu peux identifier à travers ma musique et mes visuels, et bien c’est moi de manière très simple.

Note de musique LDC
Ça va être en mode reggae, donc je dirais, un petit Buju Banton.

Carte LDC : Degiheugi ?

J’le kiffe ce mec là, c’est un beatmaker musicien. C’est un pur gars hyper chaleureux et très intéressant avec qui j’échange pas mal. On a partagé déjà deux fois la scène. Je suis beaucoup en contact avec lui et d’autres nouveaux artistes aussi hip hop, instrumental ou beatmaker. Certains des artistes viennent me solliciter et me demander des infos, des conseils, pour moi c’est autant important de faire découvrir la musique comme c’est le cas dans mes compils que faire découvrir des morceaux en tant que collectionneur mais j’aime aussi transmettre mon savoir. Par rapport à Degiheugi et d’autres artistes, c’est important pour moi de transmettre, de pouvoir utiliser mon expérience à bon escient. Je dis à tous ceux qui ont du savoir de transmettre. De manière plus classique et basique, il y a de moins en moins de transmission entre les parents et leurs enfants donc la transmission, c’est quelque chose d’hyper important pour moi dans la créativité.

Note de musique LDC
Un p’tit morceau brésilien parce que ça fait plusieurs années que je suis à fond sur la culture brésilienne et sur tout ce patrimoine musical qui est incroyable. Jorge Ben, un des plus grands.

Projets futurs ?

On est sur le 2ème volume de Fines Bouches avec Blanka de la Fine Equipe. C’est un truc un peu embryonnaire, très underground. On a fait un titre avec Vicelpow, Sly Johnson, avec Rocé aussi, Lucio Bukowski de l’Animalerie que j’aime beaucoup.

fines bouches

C’est des petits trucs que je fais quand j’ai un peu le temps à la cool. Je continue à kiffer le délire hip hop français. Il se passe encore pleins de choses intéressantes et on le voit depuis trois ans. C’est revenu sur le devant de la scène tout ce mouvement hip hop français. C’est revenu dans la lumière, il y a plein de jeunes nouveaux artistes hyper intéressant. Tout ne me parle pas mais je reconnais les talents, l’énergie et la créativité.

 

La playlist LDC de Guts !

Crédits photos :
Guts officiel facebook: https://www.facebook.com/GutsOfficial/photos

About the author

Jokas

View all posts